vendredi 29 août 2014

Agatha Christie était l'invitée de la semaine...

































Et ce fut un plaisir. Comme de passer une nouvelle fois cet été en votre compagnie. 

Agatha ne sera remplacée par personne dès lundi puisque voilà, "Soyons-Suave en vacances", c'est fini. Alors comme chaque année, épuisé par cet été laborieux mais si suave, nous allons prendre une petite semaine, afin de pouvoir vous retrouver dès septembre dans une forme éblouissante. 

D'ici là évidemment, soyez suaves ! De toutes les façons nous ne sommes jamais très loin vous savez... Alors à très vite ! 


C'est vendredi : sortons dîner !
















Et pour la dernière fois, si le restaurant fait hôtel, soyons fous : restons dormir ! 

La fin du Quizz de l'été vol. 6.

































Puisque l'été se termine et qu'avec lui "Soyons-Suave en vacances" va faire ses valises, nous ne pouvions attendre pour donner la solution du dernier opus de ce Quizz estival, d'autant qu'il est tombé juste à temps. 

Il s'agissait bien de "Harlow" de Gordon Douglas et il fallait au moins la délicieuse Valentine De Luxe pour l'identifier. 

Résultats de cet été échevelé : le bikini d'or est remis à Daisy et Valentine qui se partageront la chose. C'est un deux-pièces donc cela est possible. Et bien sûr, des petits tubes de protection solaire à Nina, Jérôme et Bruno. Vivement l'été prochain. Vous êtes formidables. 

La taille basse du vendredi.

































Rappelons une dernière fois que la suavitude d'une taille basse s'arrête là où commence le travail de l'esthéticienne. 

Et maintenant dansons !



C'était inévitable et nous savions que viendrait le moment de clore (mais sans doute provisoirement) cette promenade au cœur des très suaves heures de la disco. Alors évidemment, nos choix ont peut-être été discutables et beaucoup des acteurs de cette période étonnante injustement ignorés mais voyons les choses du bon côté et disons-nous que cela laisse facilement de quoi occuper un prochain été et ça, c'est chouette. 

Disco, funk, soul, on dira ce qu'on voudra de "We are family" mais un morceau qui réunit à la fois les Sister Sledge et Chic peut bien être ce qu'il veut. Et quand on pense que sur le même album sorti en 1979 figurait également "He's the greatest dancer", "Lost in music" et "Thinking of you", et qu'au même moment sortait l'album "Risqué" de Chic mettant en orbite "Good times", nous avons la confirmation que 1979 fut une année rare. 

Dansons donc une dernière fois, sur l'indispensable version de 8m15 enregistrée, d'après la légende, en une seule prise par la très jeune Kathy Sledge âgée de 16 ans. Car en plus d'être véritablement soeurs, elles étaient véritablement douées. Et n'oublions pas que "We are family" est un hymne dont la suavité s'applique à toute communauté aimante. Embrassons-nous donc follement. 


Pendant ce temps, à la piscine...

Le trio du jour.























Soyons-Suave est heureux de vous offrir quelques produits dérivés. 

Soyons plastique !










Agatha Christie est l'invitée de la semaine.

































Et elle vous dit bonjour. 

jeudi 28 août 2014

Agatha Christie est l'invitée de la semaine.

































Et elle vous dit à demain. 

C'est jeudi : sortons dîner !

















Et si en plus le restaurant fait hôtel, soyons fous : restons dormir !

Le frisson de l'été.

































Parce que personne n'est à l'abri d'une canicule subite. 

Et maintenant dansons !



Il aurait été légitime de vous en inquiéter : nous voici proche de la fin et durant tout cet été, pas un seul Donna Summer ? Cela, effectivement, aurait été une injure pour celle qui demeure la disco queen absolue, de plein gré ou à son insu mais la disco queen tout de même : de 1974 à 1979, 8 albums et rien à jeter, un exploit ! 

Puisqu'il est impossible de choisir dans le répertoire de Donna, tournons-nous vers ce "Walk away", figurant sur le double album "Bad girls" de 1979 (qui comprenait entre autre "Bad girl", "Hot stuff", "Dim all the light" et "Sunset people", les trois premiers atteignant la première place des charts !!!) et qui sera le chant du cygne de miss Summer qui ne voulait plus être une diva disco au sein de son label mythique, Casablanca Records. 

Partie chez David Geffen faire de la pop et du rock, Donna verra la sortie de son premier album post Casablanca parasitée par la mise en rayon d'une compilation intitulée "Walk away, the best of 1977-1980", sortie évidemment par Casablanca à qui Donna fit un gentil procès qu'elle perdit (elle demandait 10 millions de dollars pour l'utilisation de chansons sans son avis) tout en obtenant les droits de tout ce qu'elle avait elle-même écrit pour Casablanca, ce qui représente une fortune en copyright, Donna étant co-signataire avec Giorgio Moroder de 80% de ses tubes ! Nous rappelons aux suaves visiteurs ayant fait allemand première langue que "walk away" veut dire "va-t-en ". Ironie donc. 




Pendant ce temps, à la piscine...


Le trio du jour.



































Soyons-Suave est heureux de vous offrir trois Agatha à travers le monde.