mercredi 27 août 2014

Agatha Christie est l'invitée de la semaine.

































Et elle vous dit à demain.

C'est mercredi : sortons dîner !



Et si en plus le restaurant fait hôtel, soyons fous : restons dormir !

Le Quizz de l'été vol. 6 : le point et les indices.













Suaves visiteurs, la première salve de ce dernier Quizz estival vous aura donc laissés de glace puisqu'il ne s'agit ni d'un film avec Gene Tierney, pas plus que de "Die ! Die ! My darling !" ou du "Miroir se brisa". Il ne s'agit d'ailleurs pas d'une adaptation d'Agatha Christie. Mais alors ? 

Eh bien alors voici venir les indices, qui sont donc trois nouvelles captures "Google Image safe" de ce film absolument réjouissant et pourtant absolument dramatique. Les voici : 













Comme tout doit à présent être beaucoup plus clair, nous attendons avec impatience vos réponses. Vous êtes seuls. A vos cellules grises. 

Le frisson de l'été.

































Parce que personne n'est à l'abri d'une canicule subite. 

Et maintenant dansons !



Il existe au moins trois raisons qui expliquent la présence de Candi Staton dans notre bouquet final disco, clôturant ce fol été de danse et de joie. La première n'est pas très musicale mais repose sur le fait que Candi était vraiment très jolie et portait comme personne les combinaisons ajourées en soie rose pâle. Essayez, vous verrez que tout le monde ne s'en sort pas aussi bien. 

La seconde se nomme "Young hearts run free", numéro 1 des charts en 1976 et dont nous nous étonnons encore de vérifier à chaque écoute combien cet hymne est absolument inusable, à l'opposé de "In the navy" des Village People par exemple qu'il n'est plus humain d'entendre aujourd'hui, en 2014. 

Enfin, Candi reste à ce jour l'une des très rares artistes ayant repris un titre des Bee Gees et que nous préférons à l'original. On le sait, c'était d'ailleurs le 13e ou 14e (nous ne savons plus) commandement : "Tu ne toucheras pas au Bee Gees !". En 1977, Candi fut très inspirée de donner un peu de soul à ces "Night on Bradway". Divin ! 






Pendant ce temps, à la piscine...



Le trio du jour.



































Soyons-Suave est heureux de vous offrir trois fois 10 petits indiens... 30 petits indiens donc. 

Soyons plastique !


Agatha Christie est l'invitée de la semaine.

































Et de Paris, elle vous dit bonjour. 

mardi 26 août 2014

Entre nous...
















Comme des chefs... et même trop ! Voilà pourquoi nous restons définitivement dormir ! 

Nous serons absents donc aujourd'hui mais de retour demain :)

lundi 25 août 2014

Agatha Christie est l'invitée de la semaine.

































Et elle vous dit à demain. 

C'est lundi : sortons dîner !
















Et si en plus le restaurant fait hôtel, soyons fous : restons dormir !

Le Quizz de l'été vol 6.













Pendant l'été, les personnages sans identité aussi prennent des vacances,  voilà pourquoi vous voilà face à trois images sans personne ou presque. 

Le principe est simple : ces trois captures (Google Image safe, of course) sont extraites d'un film mais lequel ? Nous sommes muets. Vous êtes seuls. A vos cellules grises. 



































Quant au Quizz de la semaine dernière, il s'agissait bien de "Murder she said" alias "Le train de 16h50" alias l'adaptation de "4;50 from Paddington" d'Agatha Christie. 

Et donc : Daisy 2 points, Valentine 1 point, Bruno 1 point, Nina 1 point et Jérôme 1 point. 

Et maintenant dansons !



Pour cette dernière semaine estivale (non, ne regardez pas par la fenêtre) à la redécouverte des suaves heures du disco, nous ne pouvions faire autrement que de terminer par une sorte de florilège personnel, autrement dit par des tubes dont nous n'irions pas jusqu'à dire qu'ils forment notre top 5 mais sont, indéniablement, de fiers représentants de notre top 20, si nous en avions un. Car en matière de disco, difficile est le choix. 

Une chose est certaine, rares sont les groupes comme First Choice qui nous entraînent irrémédiablement au milieu de la piste dès les premières mesures de... pratiquement tous leurs tubes. Très populaire dès leur premier album en 1973, First Choice va faire danser jusqu'en 1980 mais pas uniquement puisque le trio est sans conteste un des groupe ayant le plus été samplé au cours des années 80 et 90. 

Pas étonnant que les trois dames soient considérées comme les mamans de la house et de la techno. En 1979, elles nous parlaient d'amour avec ce "Love thang" qui n'ira pas plus haut que la 52e place des hit-parade mais nous procure encore des fourmis dans les pieds à chaque fois. Oui. A chaque fois. 




Pendant ce temps, à la piscine...